Je vous dominerai.

« Vous savez ce qu’on dit dans ces circonstances? Hein?

Bande d’ignares, vous n’osez même pas savoir. On dit « pff ». On dit « zzzut! ». On dit « meu oui, meu oui! ». Ou encore on dit « Cause toujours, tit cul, mais commence par faire de l’ordre dans tes jouets ». Mais vous ne savez pas, ce qu’on dit.

Vous ne me le dites pas. Vous en pleurez, plutôt, pauvres branchies bouchées d’estampillettes moites. Vulgaires souliers de cuirette usés. Chiffons malodorants. Bécanes rouillées sans roues qui roulent. Z’êtes caves. Z’êtes mous. Z’êtes pas meilleurs que moi. Quand on sait parler en réunion, faire plier les patrons, parler aux dames, stopper les blagues grasses des non moins gras plombiers, alors quand on sait faire tout ça, on ne dit pas « Ga’dons le bô bébéi! Allô! ta ta ta toi… »

I will dominate; un jour, quand j’serai grand… »

Il rit d’une voix stridente et on lui mit sa suce entre les dents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *