Les vains coeurs

Je creuse les catacombes,
J’ouvrirai toutes mes tombes
Je verrai tous mes morts
Ils ne sont plus trop forts
Ils ne sont plus trop forts

Faut voir aussi les airs
Je volerai dans le tonnerre
Je verrai tous mes pairs
Ils savent bien me plaire
Ils savent bien me plaire

Et je n’oublie pas les eaux
J’y nagerai comme un sot
Je m’y noierai bientôt
Et c’est déjà trop beau
Et c’est déjà trop beau

Je ne fouille pas chez toi
Je ne voudrai pas de toi
Car je fuis le bonheur
J’en ai marre des vains coeurs
J’en ai marre des vains coeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *